AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 look, there is something in the bushes (cersei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezra Clarke

avatar

- Dollars : 52
- A NYC depuis : 04/08/2018
Age : 29
- Métiers/études : joueur de baseball pour les yankees
Mes indispensables : son i-phone, une boîte de capotes pas périmées, ses lunettes de soleil et les clés de sa voiture de sport
- Avatar/crédits : taron egerton, whovian
MessageSujet: look, there is something in the bushes (cersei)   Dim 5 Aoû - 18:19


look, there is something in the bushes
@cersei prinz

Ezra, il était relax dans son canapé, tranquille à boire sa bière tout en se bouffant un truc. Il regardait les infos, rien de bien réjouissant alors il zappait. Il n’avait rien prévu ce soir, enfin il allait sortir mais c’était tout ce qu’il savait et ça ne changeait pas de sa routine habituelle. Il n’avait juste rien de prévu clairement. Il avait envie d’une blonde pour la soirée alors il pensait tout de suite à Cersei, il avait besoin d’évacuer cette tension accumulée par la faute de Jules dans cette organisation du mariage et Cersei, elle savait bien comment le faire évacuer toutes les tensions alors il se préparait comme un grand. Il s’habillait classe, comme à son habitude, classe et sexy, il transpirait le mec riche et célèbre dans cette tenue, c’était parfait. Il connaissait l’adresse de la blonde, il ne prévenait même pas. Il lui était arrivé qu’elle le foute dehors, qu’elle lui dise non, ça le faisait enrager, surtout quand il avait un coup à tirer, ce qui était tout le temps en fait. C’était un risque qu’il était prêt à prendre. Au pire il irait dans un bar chercher une autre blonde et au mieux, il se taperait celle-la. Il était bien dans les vingt-deux heures quand il arrivait devant la porte de la blonde, c’était l’heure idéale pour sortir parce que oui, il voulait sortir un peu, aller faire un tour dans un bar, s’éclater au clair de lune quoi. Il frappait à la porte et attendait qu’on vienne lui ouvrir. Il était pas d’un naturel super patient mais il ferait avec, il n’avait pas d’autre choix. Cersei, il la connaissait depuis un bail et un tas de choses s’étaient passées depuis ce moment-là. Elle était passée du statut de jouet sexuel à amie et ce n’était pas rien pour le blond qui avait plutôt l’habitude de coucher et jeter, il ne gardait pas. C’était bien la seule de ses conquêtes qu’il voyait occasionnellement en fait, les autres étaient juste de passage. Il s’amusait bien avec elle, c’était un bon coup et puis elle le connaissait bien alors elle savait ce qu’il aimait et c’était vraiment utile. Avec elle, pas besoin de chichi pour coucher, elle savait toujours ce qu’il voulait donc il ne perdait pas du temps inutilement. Ce n’était pas sa seule conquête mais quand il avait la flemme d’embobiner une fille, il pensait tout de suite à elle. C’était sa petite poupée gonflable en mieux. Elle ouvrait, resplendissante comme toujours, il se la taperait bien tout de suite mais bon, il avait d’autres projets pour la soirée. « Salut. T’es libre ce soir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cersei Prinz

avatar

- Dollars : 53
- A NYC depuis : 04/08/2018
Age : 30
- Métiers/études : anciennement quarterback des lions de detroit, détentrice du titre de championne du monde de poker et désormais chroniqueuse sur les ondes radiophoniques.
Mes indispensables : un paquet de cigarette au cas ou, un iphone, un baladeur mp4 à batterie, un bloc note et un stylo.
- Avatar/crédits : MARGOT ROBBIE // ASTRAE,, ENDLESSLOVE
MessageSujet: Re: look, there is something in the bushes (cersei)   Lun 6 Aoû - 22:08


look, there is something in the bushes
@ezra clarke
Comme tous les jours où Cersei n'avait pas l'obligation de se rendre au travail et donc de terminer relativement tard, la jolie blonde en avait profité pour faire un tour dans une de ces réunion d'anonymes hyper glauque dans laquelle "Marshall" que l'on salue tous en chœur n'a pas touché à un gramme de cocaïne depuis près de deux semaines "Bravo Marshall". Cersei, elle a horreur quand vient son tour, elle n'aime pas non plus écouter les autres geindre sur leur pseudo sobriété et parler de leurs problèmes personnels. En fait, elle déteste foutre les pieds là bas, mais elle sait que c'est pour son bien qu'elle s'y rend, qu'au fil des mois elle ressentira finalement un genre de reconnaissance pour toutes ces personnes qui se battent, comme elle, contre une addiction bien trop présente. Ces réunions, ça lui permet aussi de se rendre compte de la chance qu'elle a eut d'être encore envie, de mener une vie presque stable. Mais ces réunions, elles lui rappellent aussi à quel point elle est seule. C'est ce genre de coup de blues qui lui donnent envie de décrocher, en reprendre pour de nouveau ressentir quelque chose de fort. Elles lui foutent le bourdons, ça et ces espèces de tarés aux visages hagards, aux traits tirés et marqués. Elle les déteste.
Elle reprend la route la jolie blonde, pour rentrer chez elle, morose, encore parasitée par les mots de ses comparses, par ce qu'elle a été forcée de confier pour "soulager sa conscience" - nique ta mère - , elle est en colère, elle se sent triste, mais pire, elle se sent seule. La guérison la pousse à passer par certaines phases, et pour l'instant, tant qu'elle se trouvera incapable de s'occuper d'une plante verte, elle est dans l'interdiction d'entretenir ne serait-ce qu'une simple relation amoureuse. Dieu merci, de toute façon les soupirants ne se bousculent pas au portillon pour lui demander sa main. Alors elle rentre, se jette littéralement dans le canapé et téléphone au restaurant thaïlandais du bout de la rue pour manger un des conneries. On la livre et affalée dans son canapé, devant un feuilleton indigne d'être diffusé à la télévision la gamine se gave comme une oie.
Elle ne voit pas le temps défiler quand on vient frapper à sa porte, les cheveux négligemment attachés, vêtue de sa robe blanche à fine bretelles qui lui remonte jusqu'au nombril, elle se redresse, essuie ses lèvres et rajuste sa tenue pour se précipiter vers la porte. Elle ne se pose pas questions sur la personne qui se trouve derrière, peut-être parce que dans le fond elle sait de qui il s'agit. "Ouais." qu'elle répond d'un ton monocorde, pourtant son sang il ne fait qu'un tour et sa solitude s'envole, aussi pesante avait-elle pu être. Parce qu'à chaque fois que ce débile d'Ezra débarquait, c'était quand moralement elle était au plus mal. Seule. Souvent quoi. "Oui, ouais !" qu'elle s'est alors exclamée en souriant à pleines dents. Lui c'était une histoire vieille comme le monde, un gentil petit sportif qu'elle avait rencontré par hasard et avec qui elle s'amusait quand ils en avaient l'occasion. Sei elle attendait rien de cette relation, mais finalement il s'est avéré être un ami proche - peut-être malgré lui. Il l'a connue alors qu'elle aussi était sportive et parcourait le monde, faisait la fête et prenait de la drogue. Il était là, le soir où elle a faillit perdre la vie et passé ce moment, il n'a jamais réellement disparu de là, toujours resté dans le coin ce p'tit trou d'cul. "Si tu savais comme j'ai soif en plus." qu'elle lui lance en allant récupérer son sac à main qui traînait sur le sol de l'entrée, là où elle l'avait balancé après avoir sortit son portefeuille pour payer le traiteur thaïlandais. "Non, c'est faux, j'ai juste envie de me mettre une mine." qu'elle a ajouté en riant à demi, déposant un baiser au coin des lèvres du beau blond. Elle était là la réalité, les réunions des toxicomanes anonymes lui donnaient envie de se droguer. "Ils ont ouvert un nouveau bar dans l'angle, là bas..." qu'elle dit à demi distraite par la clef qu'elle insérait dans la serrure de sa porte pour la verrouiller. "Tu vas bien ?" demandait Cersei en glissant son trousseau dans son petit sac à main de cuir noir, le regard pétillant, comme habitée. Excitée à l'idée de passer une excellente soirée en charmante compagnie, celle de son godemiché vivant. Trou d'balle.
 

_________________
she's like the wind
Quand y'a plus d'alcool sur le sol que dans les verres c'est qu'il est l'heure de rentrer, quand y'a plus d'musique et t'es tout seul sur la piste il faut qu't'arrêtes de danser. La fête est finie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
look, there is something in the bushes (cersei)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIS IS US :: NEW YORK :: QUEENS-
Sauter vers: